Retour sur le buzz des orques en Bretagne

orque_chloe_yzoard

Comme beaucoup d’entre vous le savent, plusieurs observateurs ont affirmé avoir vu deux orques en baie de Saint-Brieuc fin juin et début juillet. Après avoir eu connaissance de ces informations, OBS MAM s’est attelé à leur vérification. Les observateurs ont été contactés, des informations supplémentaires ont été demandées, et les observations retenues comme fiables ont été diffusées en précisant que, au regard de l’absence de photographies, il est difficile d’être certain de la présence de ces orques.

Or, le 27 juin 2015, une vidéo de très faible qualité est apparue, montrant la présence d’une orque à l’arrière d’un bateau.
Cette vidéo était la première et seule preuve de la présence des orques en baie de Saint-Brieuc. OBS MAM a donc contacté l’observateur pour avoir de plus amples informations, notamment sur le jour, l’heure et le lieu de la vidéo. Une fois ces renseignements acquis, nous avons constaté que plusieurs éléments ne coïncidaient pas. Par exemple à cette date, la météo était très favorable, or sur la vidéo le ciel est entièrement gris. De plus, la scène aurait été filmée à l’arrière de l’une des vedettes des 7 Îles (« le Fou de Bassan »), mais ni le personnel ni les passagers dont les sièges sont orientés dans cette direction n’ont aperçu l’animal.
Face à la faiblesse de ce témoignage, à la confusion et aux hésitations de l’observateur, OBS MAM n’a pas diffusé cette vidéo et s’est tenu sur ses gardes.
Grand bien lui en a fait ! L’observateur vient d’avouer aux médias que la vidéo est fausse, un mauvais montage et une blague de potache entre amis, blague qu’il ne nous a pas révélé lorsque nous l’avons contacté.

Quelle leçon tirer de cette mésaventure?
La première est qu’il est difficile de valider de manière catégorique les observations opportunistes faites en mer car plusieurs personnes peuvent se trouver sur l’eau au même moment et ne pas voir la même chose. Il est donc absolument essentiel d’avoir une structure qui, en plus de collecter les observations, les valide en les recoupant et en récoltant des informations supplémentaires. C’est la mission que s’est assigné l’observatoire des mammifères marins : collecter mais aussi valider et diffuser.

OBS MAM ne s’est pas fait prier pour exprimer le fond de sa pensée à cet observateur. Ce genre de comportement irresponsable amène non seulement de la confusion dans la connaissance des mammifères marins en France, mais enlève surtout à ces animaux le peu de crédibilité qu’il leur reste.

Pour terminer, ajoutons qu’il reste très difficile à ce jour d’affirmer catégoriquement que des orques ont bien été vues en Bretagne cet été. Nous le pensons, à la vue des nombreux témoignages récoltés, mais nous n’en avons pas la preuve.

Merci de votre confiance.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.